Marocadres l Votre carrière au Maroc

1020 406 20180423164238
CDI
Le : 23/04/2018

Technico Commercial (marrakech/agadir)

Entreprise : HEMOLAB
Localité : Marrakech-Tensift-El Haouz, Maroc

1019 405 20180423163730
CDI
Le : 23/04/2018

Technico Commercial (casablanca/rabat)

Entreprise : HEMOLAB
Localité : Grand Casablanca, Maroc

1018 404 20180423103940
CDI
Le : 23/04/2018

Responsable Hse (tanger)

Entreprise : Confidentiel
Localité : Tanger-Tétouan, Maroc

1017 401 20180420161832
CDI
Le : 20/04/2018

Commercial Sédentaire

Entreprise : Marocadres
Localité : Grand Casablanca, Maroc

964 400 20180228115149
CDI
Le : 28/02/2018

Pr & Events Manager

Entreprise : British Chamber of Commerce for Morocco
Localité : Grand Casablanca, Maroc

1016 400 20180419165059
CDI
Le : 19/04/2018

Responsable De Sécurité Anglophone(rabat)

Entreprise : G4S
Localité : Rabat-Salé-Kenitra-Zemmour-Zaër, Maroc

1015 339 20180418161128
CDI
Le : 18/04/2018

Superviseur Méthodes

Entreprise : Bombardier
Localité : Grand Casablanca, Maroc

1002 338 20180405115607
CDI
Le : 05/04/2018

Responsable Administration Du Personnel(tanger)

Entreprise : Confidentiel
Localité : Tanger-Tétouan, Maroc

1014 338 20180418160135
CDI
Le : 18/04/2018

Analyste Projet

Entreprise : Bombardier
Localité : Grand Casablanca, Maroc

1013 337 20180417175511
CDI
Le : 17/04/2018

Outside Sales (casablanca)

Entreprise : Marglory
Localité : Grand Casablanca, Maroc

1012 335 20180416152935
CDI
Le : 16/04/2018

Responsable Magasin

Entreprise : KITEA
Localité : Grand Casablanca, Maroc

1011 334 20180412183615
CDI
Le : 12/04/2018

Technico-commercial Pièces De Rechange (casablanca)

Entreprise : Tractafric equipement
Localité : Grand Casablanca, Maroc

1010 333 20180412181702
CDI
Le : 12/04/2018

Auditeur Interne / Inspecteur

Entreprise : Confidentiel
Localité : Grand Casablanca, Maroc

1009 332 20180411124522
CDI
Le : 11/04/2018

Assistante De Direction Générale

Entreprise : Automation
Localité : Grand Casablanca, Maroc

1008 331 20180411123756
CDI
Le : 11/04/2018

Responsable Administratif Et Financier

Entreprise : Automation
Localité : Grand Casablanca, Maroc

1007 330 20180411120130
CDI
Le : 11/04/2018

Responsable Achats

Entreprise : Automation
Localité : Grand Casablanca, Maroc

1006 328 20180410160514
CDI
Le : 10/04/2018

Responsable Commercial

Entreprise : Confidentiel
Localité : Grand Casablanca, Maroc

1005 327 20180410154609
CDI
Le : 10/04/2018

Chef De Gamme Dialyse

Entreprise : HEMOLAB
Localité : Grand Casablanca, Maroc

1004 326 20180409115048
CDI
Le : 09/04/2018

Credit Analyst

Entreprise : Euler Hermes
Localité : Grand Casablanca, Maroc

951 325 20180212123538
CDI
Le : 12/02/2018

Assistante Exécutive

Entreprise : Confidentiel
Localité : Tanger-Tétouan, Maroc

1003 323 20180405125818
CDI
Le : 05/04/2018

Juriste

Entreprise : Confidentiel
Localité : Grand Casablanca, Maroc

1000 322 20180405104002
CDI
Le : 05/04/2018

Cadre Technico-commercial Pdr Btp/agricole

Entreprise : Outipro
Localité : Grand Casablanca, Maroc

999 320 20180405103600
CDI
Le : 05/04/2018

Directeur Régional (al Hoceima, Er-rachidia,beni Mellal, Agadir)

Entreprise : ZIZ
Localité : Tout le Maroc, Maroc

997 319 20180404173916
CDI
Le : 04/04/2018

Directeur Des SystÈmes D’informations

Entreprise : KITEA
Localité : Grand Casablanca, Maroc

998 319 20180405102945
CDI
Le : 05/04/2018

Responsable Commercial Monétique-carte Carburant (maroc)

Entreprise : ZIZ
Localité : Grand Casablanca, Maroc

949 317 20180209171307
CDI
Le : 09/02/2018

Business Pmo Senior

Entreprise : Confidentiel
Localité : Grand Casablanca, Maroc

993 317 20180319170703
CDI
Le : 19/03/2018

Responsable Régional

Entreprise : Confidentiel
Localité : Grand Casablanca, Maroc

996 315 20180404123925
CDI
Le : 04/04/2018

Responsable Rh

Entreprise : Bosch Electromenager
Localité : Grand Casablanca, Maroc

995 312 20180404112453
CDI
Le : 04/04/2018

Contrôleur De Gestion Industriel à Berrechid

Entreprise : SOMAFACO
Localité : Chaouia-Ouardigha, Maroc

994 311 20180322184626
CDI
Le : 22/03/2018

Responsable Administration Des Polices

Entreprise : Euler Hermes
Localité : Grand Casablanca, Maroc

972 309 20180305185614
CDI
Le : 05/03/2018

Responsable Amélioration Continue

Entreprise : Sogefi
Localité : Tanger-Tétouan, Maroc

980 308 20180309111250
CDI
Le : 09/03/2018

Superviseur Médical Rabat Et Régions

Entreprise : spimaco
Localité : Rabat-Salé-Kenitra-Zemmour-Zaër, Maroc

992 306 20180315161115
CDD
Le : 15/03/2018

Architect Cpq/epc

Entreprise : Confidentiel
Localité : Grand Casablanca, Maroc

988 305 20180314172558
CDI
Le : 14/03/2018

Managers/directeurs De Projets It - Maroc (h/f)

Entreprise : Sopra Banking
Localité : Grand Casablanca, Maroc

991 304 20180315130633
CDI
Le : 15/03/2018

Commercial Travaux Publics Casablanca

Entreprise : Tractafric equipement
Localité : Grand Casablanca, Maroc

990 303 20180315124634
CDI
Le : 15/03/2018

Commercial Travaux Publics Meknès

Entreprise : Tractafric equipement
Localité : Meknès-Tafilalet, Maroc

989 302 20180314174857
CDI
Le : 14/03/2018

Responsable Import

Entreprise : Outipro
Localité : Grand Casablanca, Maroc

978 241 20180308132051
CDI
Le : 08/03/2018

Responsable Approvisionnement (tanger)

Entreprise : Sogefi
Localité : Tanger-Tétouan, Maroc

970 231 20180302184722
CDI
Le : 02/03/2018

Responsable Prescription

Entreprise : Ingelec
Localité : Grand Casablanca, Maroc

969 230 20180302184123
CDI
Le : 02/03/2018

Responsable Commercial Export

Entreprise : Ingelec
Localité : Grand Casablanca, Maroc

965 226 20180301154922
CDI
Le : 01/03/2018

Responsable Production

Entreprise : Confidentiel
Localité : Grand Casablanca, Maroc

966 225 20180301160752
CDI
Le : 01/03/2018

Responsable Sav

Entreprise : Confidentiel
Localité : Grand Casablanca, Maroc

952 204 20180215115022
CDI
Le : 15/02/2018

Electromécaniciens ( Tanger )

Entreprise : Aluminium du Maroc
Localité : Tanger-Tétouan, Maroc

839 197 20170713230001
CDI
Le : 13/07/2017

Superviseur

Entreprise : ITS Center
Localité : Rabat-Salé-Kenitra-Zemmour-Zaër, Maroc

945 196 20180202103857
CDI
Le : 02/02/2018

Chargé De Qualité

Entreprise : ITS Center
Localité : Rabat-Salé-Kenitra-Zemmour-Zaër, Maroc

944 195 20180202103420
CDI
Le : 02/02/2018

Formateur/formatrice

Entreprise : ITS Center
Localité : Rabat-Salé-Kenitra-Zemmour-Zaër, Maroc

943 194 20180202102737
CDI
Le : 02/02/2018

Chargé De Recrutement

Entreprise : ITS Center
Localité : Rabat-Salé-Kenitra-Zemmour-Zaër, Maroc

761 179 20170405124619
CDI
Le : 05/04/2017

Assistante De Direction

Entreprise : Madec
Localité : Grand Casablanca, Maroc

874 146 20170921165335
CDI
Le : 21/09/2017

Responsable étude De Prix Et Planification

Entreprise : HS INFRA
Localité : Tanger-Tétouan, Maroc

734 132 20170222154611
CDI
Le : 22/02/2017

Administrateur Des Ventes

Entreprise : Cofralsi
Localité : Grand Casablanca, Maroc

871 70 20170921110536
CDI
Le : 21/09/2017

Responsable Marketing (h/f)

Entreprise : KETTANI IMMOBILIER
Localité : Grand Casablanca, Maroc

846 58 20170731101902
CDI
Le : 31/07/2017

Responsable Production Et Méthodes

Entreprise : Confidentiel
Localité : Tanger-Tétouan, Maroc

344 0 20150529180205
CDI
Le : 29/05/2015

Responsable Contrôle De Gestion

Entreprise : Madec
Localité : Grand Casablanca, Maroc

Actualités
  • Volatiles, prêts à changer de job comme on change de lessive... Considérant les candidats comme des consommateurs d'emploi, de nombreux DRH dupliquent les codes de la grande distribution pour les attirer. A tort, affirme une étude menée par Neoma Business School. "C'est la guerre des talents". Depuis 8 à 10 ans, les DRH n'ont que ces mots-là à la bouche, souvent suivis de celui d'"employabilité", déplore Jean Pralong, responsable de la chaire "nouvelles carrières" de Neoma Business School et co-auteur d'une étude sur la marque employeur. "Ils peaufinent donc cette marque dans un double objectif : capter et fidéliser les meilleurs candidats et influencer, voire contrôler, la perception que de potentiels salariés ont de l'entreprise, la réputation de cette dernière se jouant désormais sur le web et les réseaux sociaux. Il faut donc séduire, promettre, quitte à vendre du rêve."  Dans le top 5 des priorités stratégiques des DRH pour 2016, la marque employeur se place au 3ème rang, après la gestion des relations sociales et le développement des compétences, mais avant la digitalisation ou le recrutement, rappelle le document.      Un préjugé tenace, le candidat shoppeur Le fait serait acquis. Les salariés auxquels on serine depuis des années qu'il n'y a plus d'emploi à vie, qu'il est vital de se remettre en question, qu'il leur faut prendre leur destin en main, et qu'ils peuvent transformer une rupture en opportunité, auraient une vision court-termiste de l'emploi, analyse l'étude.  Tels des consommateurs derrière des linéaires en grande surface, ils choisiraient un job comme une boite de petits-pois, sans y attacher trop d'importance. Avec le seul souci de mettre en concurrence les offres d'emploi, afin d'optimiser leur investissement (temps, énergie). Les biens étant interchangeables et remplaçables, l'enjeu serait faible, et l'engagement aussi. Un engagement qui, de plus, serait provisoire, le temps de d'apprendre le maximum de choses à son poste avant de remettre son cv en ligne.  Du coup, dans la construction de la marque employeur, les DRH dupliquent les codes de la grande distribution, observent les chercheurs: segmentation des cibles, contenu cohérent avec la stratégie de communication, multiplication des contacts entre la marque et son public (forum de recrutement, relations écoles, réseaux de diplômés, réseaux de diplômés, etc.).  Une réalité, le candidat chineur Toutefois à y regarder de près, ces dirigeants auraient quasi tout faux. Le travail mené par Neoma Business School, en mars 2015, prouve que les candidats ont des attentes très élevées envers l'entreprise.  Les chercheurs ont en effet présenté 6 annonces fictives à 752 cadres, mentionnant des tailles de structure, des types de produits et des pratiques de gestion de carrières diversifiés. L'idée? En mesurer l'attractivité. Surprise: invités à décrire leur ressenti, les répondants y ont pointé à chaque fois les six critères qui relèvent des codes de marque de luxe, que le la société soit ou non sur du haut de gamme : élitisme, distinction, renommée, qualité, hédonisme, créativité.  "L'employeur est donc perçu comme un bien précieux, complexe, impliquant, analyse Jean Pralong. A l'image d'un client qui achète un sac ou un vêtement griffé, le candidat vise le long terme, l'attachement durable. L'identification est plus forte avec le produit (l'employeur), l'engagement aussi." Plus la marque employeur est assimilée à une marque de luxe, plus elle attire de candidats. Avec, pour eux, une exigence de qualité et de solidité qui demeure.  Un nécessaire ajustement RH Dans ce contexte, pas étonnant que les DRH se plaignent qu'ils obtiennent de moins en moins de réponses à leurs annonces. L'étude OpinionWay de 2014, montre qu'à la lecture d'une offre, "38%" des candidats sont distants et 22% sont "méfiants".  Le hiatus est de taille, puisque les candidats n'y trouvent pas ce qu'ils cherchent. Ils ont envie de lire une description précise de ce qu'ils vont faire et non pas du flou - "participer à la croissance de..." -, de sentir une implication, une gestion attentive des carrières (les PME ont intérêt à valoriser ce point) et non pas un esprit de compétition agressif - "un environnement challengeant" -, précise Jean Pralong.  Enfin, ils savent détecter une authenticité dans les messages. "Mentir, c'est pire que tout, affirme l'expert. Quand un cabinet d'audit affiche des "carrières à long terme" alors que dans ces métiers le turn-over est élevé, et que la progression y est pyramidale", le postulant n'y croit pas. Les recruteurs ont intérêt à saisir que les mutations du travail, où cohabitent "les espoirs de promotion rapide et de revenus élevés avec la crainte du chômage et du déclassement, n'ont provoqué ni désengagement, ni mercenarisation".  D'ailleurs, plusieurs enquêtes ont montré que les salariés qui réussissent une jolie carrière sont ceux qui restent durablement en entreprise et non pas ceux qui zappent.    ...
  • Entretien en face à face ou en présence de plusieurs recruteurs, tenue vestimentaire, langage… Les entretiens d’embauche peuvent être intimidants. C’est pourquoi ils doivent être préparés en amont. Voici nos conseils pour réussir au mieux le jour J. Ne laissez rien au hasard Lors d'un entretien, il est très important de paraître professionnel. Il faut donc que votre tenue vestimentaire et vos gestes soient en accord avec l’image que vous souhaitez renvoyer. Vous aurez rarement une seconde occasion de faire bonne impression. Si vous êtes un homme, nous vous conseillons de privilégier le costume. Vos chaussures, vos ongles et votre coiffure doivent être impeccables. Vous n’imaginez pas à quel point la première impression est importante. On dit même que les recruteurs se font une image d’un candidat dans les 8 premières secondes de la rencontre. Anticipez l'entretien Mieux vous êtes préparé à cet exercice, plus vous serez à l'aise et détendu. Si vous n’avez pas anticipé l’entretien, cela se verra à votre langage corporel et votre ton de voix, mais aussi lorsque vous répondrez aux questions du recruteur. Avant l'entretien, il est judicieux de rassembler les informations sur l'entreprise et essayer de faire correspondre votre expérience aux exigences du poste pour lequel vous candidatez. Voici quelques conseils : • Entraînez-vous. Sollicitez l'aide d'un ami ou d’un proche et demandez-lui de vous poser les questions type (décrivez votre parcours, pourquoi le poste vous intéresse ? où vous voyez-vous dans 5 ans ? etc.). Lors de cet exercice, essayez de regarder votre interlocuteur dans les yeux • Enregistrez-vous ou filmez-vous. Evitez les onomatopées de type « euh » ou « mmh » qui marquent une hésitation. Essayez de garder un langage corporel positif pour montrer que vous avez confiance en vous, même lorsque ce n'est pas le cas • Préparez à l'avance votre tenue et calculez votre itinéraire jusqu'au lieu de rendez-vous. Ainsi, vous éviterez de vous ajouter du stress. Pendant l'entretien Essayez de sourire et d’avoir une poignée de main affirmée. Entamer une conversation entre le moment où celui-ci vient vous chercher et où il vous conduit à la salle d'entretien vous permet de marquer des points. Les minutes qui précèdent l’entretien sont décisives pour faire une bonne première impression. Le langage corporel est aussi très important. Détendez-vous et ayez confiance. Nous vous conseillons de vous tenir droit, vous pencher légèrement vers l'avant et maintenir un contact visuel avec votre interlocuteur. Derniers conseils • Respirez profondément pour vous relaxer et garder votre calme • Essayez de faire en sorte que votre stress ne transparaisse pas dans votre langage corporel • Assurez-vous d'être assis dans une position confortable • Penchez-vous légèrement vers l'avant lorsque le recruteur vous pose une question, cela démontre un certain intérêt • Maintenez le contact visuel avec votre interlocuteur, regardez-le dans les yeux le plus souvent possible. ...
  • Négocier, oui, mais pas n’importe comment Bon nombre de candidats sont pétrifiés au moment d’aborder la question du salaire en entretien. Rien de plus normal pourtant aux yeux du recruteur. A contrario, un candidat qui n’évoquerait pas cette question risquerait de paraître suspect ou trop docile à ses yeux. Pour autant, la négociation salariale n’est pas si simple à maîtriser. Voici quelques règles qui devraient vous permettre d’y voir plus clair. Estimez votre salaire Avant de vous lancer dans la négociation de votre salaire -et pour ne pas commettre d’impair - renseignez-vous sur le salaire habituellement pratiqué pour le type de poste que vous convoitez. Faites ensuite un point sur vos besoins au quotidien : votre nouveau salaire devra bien entendu les couvrir. Ainsi, vous saurez en dessous de quel revenu vous ne pouvez pas descendre. Surfer sur Internet reste un bon moyen pour comparer les rémunérations proposées en général dans la profession pour ce type de poste. Les magazines économiques publient aussi chaque année des grilles de rémunération moyennes. Une excellente approche est d’évoquer la question avec une personne occupant la fonction à laquelle vous postulez. L’idéal, bien entendu, serait que cette personne travaille dans l’entreprise qui propose le poste : ainsi vous sauriez exactement où vous mettez les pieds. Quelle que soit la façon dont vous procéderez, la seule chose qui importe vraiment est que vous ayez en tête, avant l’entretien, une fourchette salariale en votre faveur, bien sûr, et par ailleurs cohérente avec les pratiques de la profession. Pendant l’entretien, ne parlez jamais salaire le premier Laissez le recruteur aborder le sujet et faire la première proposition. En procédant ainsi, vous gagnez un temps précieux qui vous permet de mieux cerner votre interlocuteur et éventuellement de découvrir le prix qu’il est prêt à payer. Autre avantage : vous estimerez mieux les enjeux et responsabilités du poste et donc, le salaire qui lui est associé. Si le recruteur vous demande quel salaire vous envisagez, ne répondez jamais précisément avant d’avoir eu une vraie proposition d’embauche. Certains recruteurs fonctionnent encore de cette façon : celui qui est le moins cher obtient le poste. Vous pouvez alors vous en tirer par une galipette du style : « C’est vous qui proposez le poste, j’imagine que vous savez plus précisément que moi le salaire qu’il mérite. » Si le recruteur insiste vraiment, donnez lui une fourchette salariale plutôt qu’un salaire précis. Si vous vous êtes préalablement renseigné sur les salaires qui ont cours dans la branche, vous devriez parvenir à une proposition de salaire assez réaliste. Enfin, n’oubliez pas ce principe commercial basique : si vous laissez votre interlocuteur parler le premier, peut-être vous proposera-t-il plus que ce à quoi vous vous attendiez ! Salaire et rémunération Avant de vous emballer parce que le salaire que le recruteur vous propose vous semble trop faible, prenez bien en compte tous les éléments qui composent votre rémunération, c’est-à-dire votre salaire ainsi que d’autres avantages éventuels : primes, niveau et fréquence des augmentations, véhicule de fonction, mutuelle, particularités de la convention collective, etc. Quelques astuces pour bien négocier Ne parlez de votre dernier salaire que si vous étiez payé plus cher. Dans le cas contraire, vous vous dévalueriez en donnant l’impression d’être prêt à accepter une baisse de salaire. Si l’offre de rémunération annuelle est nettement en dessous de vos prétentions, parlez en terme de salaire mensuel. Le montant sera moins impressionnant et peut-être parviendrez-vous à vos fins. Vous pouvez éventuellement faire monter les enchères en menant l’entretien de façon brillante, en vous engageant sur des résultats chiffrés et crédibles - parce que vous les avez déjà atteints à votre poste précédent. Dans le même ordre d’idées, si vous n’arrivez pas au salaire que vous convoitez, proposez une sorte de marché au recruteur : vous acceptez un salaire plus bas que celui que vous souhaitiez, à condition qu’il soit prévu de revaloriser votre rémunération si vous obtenez des résultats supérieurs aux objectifs chiffrés. Cette approche est par exemple envisageable pour les fonctions commerciales. Rédigé par PiloteContact ...
  • L’entretien téléphonique, étape intermédiaire servant au recruteur à déterminer s’il souhaite aller plus loin dans le processus d’embauche, tend à se répandre. Habituellement plus court (10 à 15 minutes) qu’un rendez-vous physique, c’est toutefois un exercice à part entière qui implique de dire les choses importantes dans un temps limité. Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici les points clés sur lesquels il ne faut surtout pas faire l’impasse. 1 – Miser sur son expérience précédente ou en cours Au téléphone, vous aurez très peu de temps pour présenter votre parcours. Il est donc inutile de dérouler tout votre CV, vous aurez tout le temps de le faire au cours de l’entretien physique. Résumez en deux phrases l’activité de votre entreprise et les missions de votre poste actuel, ou de votre dernier poste. « Je travaille pour… » ; « Les missions que j’occupe / que j’occupais… » : voilà les mots clés qui doivent amorcer votre présentation. 2 – Souligner sa motivation Précisez également votre état d’esprit et vos motivations en relation avec le poste proposé, comme par exemple votre envie de changer de secteur d’activité ou de métier. 3 – Résumer succinctement son parcours professionnel Résumez votre parcours passé en trois compétences clés, telles que gestion, recrutement, mise en place de base de données, en les illustrant par trois réalisations concrètes. N’oubliez pas de rester bref et d’aller à l’essentiel. 4 – Prendre connaissance des besoins du recruteur L’entretien téléphonique doit vous permettre de préparer l’entretien physique. C’est donc le moment de valider avec le recruteur les éléments-clés qui feront pour lui la différence lors de la prise de décision finale. Si le recruteur vous dit que les compétences rédactionnelles sont déterminantes, vous pourrez ainsi préparer vos arguments correspondants dans l’optique de l’entretien physique. Il sera alors bienvenu d’amener des exemples de vos réalisations et/ou des arguments chiffrés quant à vos réussites, au rendez-vous. 5 - Ecouter Au téléphone, les candidats nerveux ont tendance à parler rapidement et à chercher à combler les vides à tout prix. Une attitude qui peut faire mauvaise impression, surtout au téléphone. Autorisez-vous à faire des pauses. Cela vous permettra de réfléchir et renforcera votre côté professionnel. Profitez-en pour prendre des notes, en vue encore une fois de préparer l’entretien physique. 6 – La phrase teasing Pour éveiller l’intérêt du recruteur et lui donner envie de vous rencontrer afin d’en savoir davantage, vous devez amorcer une discussion sur un point stratégique pour le recruteur. Par exemple, vous pouvez dire : « J’ai conçu une méthode de prospection que je pourrais vous détailler pendant l’entretien ». 7 - Se renseigner sur la suite du process de recrutement Il est important que vous sachiez comment va se dérouler la suite du recrutement. Si le recruteur reste évasif, essayez au moins de savoir à quelle date est prévue la prise de poste. 8 - Prendre l'initiative de conclure, si nécessaire Il ne faut pas que la discussion s’éternise. Un recruteur peut très bien laisser courir le fil de la discussion, afin de tester votre réaction, voire votre capacité d’initiative. Vous pouvez lui demander s’il a d’autres questions et, s’il répond par la négative, lui dire que dans ce cas, vous seriez ravie de le rencontrer lors d’un entretien en face à face, si votre profil peut l’intéresser. N’hésitez pas à prendre l’initiative en proposant une rencontre. ...
Placer une offre